Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 18:43

Mon blog à peut être un nom qui peut paraître étrange voir drôle. Et j'espère bien que c'est la deuxième option qui prime. Mais l'idée d'un café japonais ne met pas venu d'un coup. En effet au Japon, on trouve biensûr la célèbre cérémonie du thé, mais aussi les café manga et les maid café, ainsi que d'autre café moins "excentrique" et qui ressemble à nos café de coin de rue. Et je vais commencer par vous parler des Maid Café.

 

 

 

Un maid café (meido kissa / meido kafee) est un café où les serveuses portent un uniforme de soubrette(maid, en anglais). Ces cafés se trouvent principalement dans le quartier d’Akihabara à Tōkyō et sont fréquentés par un public essentiellement otaku. Les services de base qui y sont offerts sont les mêmes que dans les cafés traditionnels, auxquels il faut ajouter diverses interactions avec les maids.

En entrant dans un café, après une longue attente du à la popularité des établissements, les serveuses accueillent les clients en leur souhaitant bon retour à la maison (okaerinasai), qui est une formule de politesse normalement utilisée à la maison lorsque quelqu’un est de retour. Elles appellent les clients maître (goshujin-sama) et maîtresse (ojōsama)

Toutes les serveuses sont jeunes, la moyenne d’âge se situant entre 16 et 20 ans, même s’il faut normalement avoir minimum 29 ans pour être maid. Cependant même si les maids sont le plus souvent des femmes ou jeune fille, il existe des cafés employant des hommes, qui portent aussi des vêtements de serviteur, mais leur rôle est souvent moins important que celui des maids.

Deux tendances existent dans le maid café :

 

 La première tendance, appelée iyashi-kei, est plus conservatrice et orientée vers la relaxation. Il y a peu d'interaction entre les clients et les serveuses.

 

 Le deuxième type, appelé entertainment-kei , est poussé vers le divertissement, les jeux, la socialisation et l'interaction. Tous les maid café sont différents et proposent une gamme de service qui varie d'un établissement à l'autre.

 

Le quartier le plus connu pour ces maid café est Akihabara, les établissements se situent souvent dans des petites rues ou aux étages d'édifices et il est généralement impossible de voir à l'intérieur du café sans y entrer, les rendant donc difficiles à trouver sans une carte ou des indications. C'est pour cette raison que de nombreuses maids distribuent des dépliants promotionnels à la sortie electic town de la station de train JR de Akihabara et dans les grandes rues du quartier.

 

Comment c’est développer l’idée des maid café ?

 

La première expérience de maid café a lieu en 1998 lors d'un évènement promotionnel pour le jeu Bienvenue au Pia Carrot (pia♥kyarotto e yōkoso), un eroge dont l'action se situe dans une chaîne de cafés appelée Pia Carrot et où les serveuses portent des uniformes de maid.

 

Le Cure Maid Café est le premier maid café permanent à ouvrir ses portes en 2001 par le fabricant de costumes de cosplay Cospa. L'objectif est alors de proposer un lieu de repos pour les clients en recréant une relation maître-serviteur dans un contexte accueillant pour les visiteurs. Les serveuses portent de longues robes, sont très respectueuses et presque froides envers les clients, dans un souci de politesse et d'obéissance. Bien que le café ait changé depuis son ouverture, il a conservé sa philosophie d'origine.

 

Suite au succès du premier maid café, de nouveaux établissements ouvrent leurs portes et font progresser le concept. Une de ces tendances a été initiée par le MIA Cafe qui a inventé un jeu de cartes permettant d'obtenir une photo avec une maid, exploitant ainsi le côté collectionneur des otaku. Si le MIA cafe s'est par la suite éloigné de ce genre de pratique, il a initié une tendance qui s'est rapidement répandue dans les autres cafés.

La principale clientèle des maid café sont les hommes, et on la bien compris, plus précisément la caste des otaku, qui ont une attirance à tendance fétichiste envers les vêtements de maid. En visitant ces cafés, ils souhaitent s'évader dans leurs fantaisies et atteindre un état de bien-être et de confort, un sentiment que les otakus appellent moe, et qui est relié à une attraction fétichiste envers l'image de la maid. Plusieurs otaku n'hésiteront pas à dépenser une petite fortune afin de collectionner des photos avec les différentes maid, acheter des objets promotionnels et autres items à effigie de leur serveuses. Malgré ce qu'il est possible de croire, de plus en plus de femmes apprécient aussi les maid cafés.

 

Bien que le public principal des maid café soient les otaku, il attire aussi quelques curieux au Japon et beaucoup d'étrangers en visite. Le concept maid café est largement connu à l'extérieur et est présenté dans de nombreux guides de voyage dans les pages dédiées à Akihabara. Plusieurs café ont réagi en commençant à traduire les menus et engager des maids d'origine étrangère afin de pouvoir servir les clients en anglais.

Selon l'économiste Takuro Morinaga, les maid cafés pourront survivre en fonction du public qu'ils ciblent. Selon lui, les cafés pour otaku cultivent une atmosphère et le sens original de la relation maid-maître, tandis que les cafés pour touristes vont poursuivre dans le développement du côté divertissement. Il considère aussi que l'attirance du client pour la maid est différente, car l'otaku aime la maid incarnée par une femme, tandis que le touriste aime la femme qui incarne une maid.

 

Il faut bien comprendre qu’une maid rencontré dans un des cafés, n’est pas réellement passionné par la relation maître-serviteur. Elle joue uniquement un rôle. D’ailleurs on trouve déjà le possession du personnages rien que dans la tenue qu’elles portes : un uniforme de domestique, qui est traditionnellement composé d’une robe noire et d’un tablier blanc. Les uniformes varient cependant d’un établissement à l’autre, on peut ainsi trouver des vêtements totalement différents de par leur couleurs ou accessoires. On peut aussi constaté différentes tendances : les uniformes d’influences victorienne ou les uniformes de style français. L'uniforme victorien d'influence anglaise se démarque par son aspect sobre. Il s'agit d'une robe longue qui descend à mi-jambe, ou plus bas, dont les manches sont longues et le collet refermé. Quand à l'uniforme de style français il se démarque par son aspect plus frivole. C'est d'ailleurs ce style d'uniforme qui faisait l'objet d'un fétichisme à l'extérieur du Japon, bien avant l'arrivée des maid cafés.

 

Il est composé d'une robe courte avec jupon, dont la longueur varie de mi-cuisse jusqu'aux genoux et aux manches courtes. Le collet peut être refermé ou plus ouvert, laissant ainsi voir le haut de la poitrine, mais sans être décolleté pour autant. Lorsque le tablier est porté autour de la taille, il est courant qu'une section de la robe soit blanche. Cette zone peut varier entre le haut de la poitrine pour les robes plus fermées et la poitrine pour les robes plus ouvertes. Les bretelles possèdent normalement une partie décorative. La plupart des maids portent aussi un couvre-chef décoré de dentelle, mais certaines préfèrent porter une boucle, ou des oreilles de chat. De façon générale, elles portent aussi des bas qui montent jusqu'aux genoux. De nombreux éléments peuvent être ajoutés pour rentre l'uniforme plus attirant dont de la dentelle, des rubans, des boucles et des broches. On retrouvera ces éléments décoratifs sur les bas, les couvre-chefs (ou en décoration sur la tête), dans le coup et sur les vêtements. Certaines maids portent aussi des lunettes (parfois sans verres), afin de plaire aux clients qui affectionnent cet accessoire.

 

 

Toute cette tenue est faite pour plaire aux clients et ainsi permettre une atmosphère attrayante et relaxante. Cependant être une maid peut paraître facile, mais c’est un métier non sans risques. Pour palier à tout incident les établissements mettent en place un règlement très stricte. En effets quelques règles doivent être respectées lors de la visite d'un maid café et celles-ci sont parfois affichées à l'entrée ou au menu. Ces règles touchent principalement le respect des serveuses, du commerce et des clients. Comme par exemple celles-ci :

« Il est interdit de :

1. Toucher une maid.

2. Demander le numéro de téléphone d'une maid.

3. Demander l'adresse courriel d'une maid.

4. Atteindre à la vie privée d'une maid en lui demandant à quelle heure elle termine.

5. Traquer ou poursuivre une maid.

6. Attendre l'entrée ou la sortie d'une maid, ou rôder autour du café.

7. Blesser un employé, un client ou le voisinage du café.

8. Prendre des photos des maids, de l'intérieur et de l'extérieur du café.

9. Emporter de la nourriture ou des boissons de l'extérieur dans le café.

10. Fumer dans les escaliers menant au café. » Règlements du @home cafe.

 

 

Les règlements concernant le respect des maids et de leur vie privée peuvent sembler évidents, mais les cafés préfèrent prendre des précautions, car les otakus ne sont pas toujours capables de faire une différence entre leurs fantaisies et la réalité, et ne comprennent pas que les maids jouent un rôle lorsqu'elles sont au café. Ces règles risquent donc d'apparaître plus souvent dans les cafés de Akihabara.

L'interdiction de prendre des photos à l'intérieur du café se justifie par le fait que la prise de photo est un élément au menu. Par contre, il est aussi interdit de prendre des photos des maids à l'extérieur du café. Bien que ce ne soit pas généralisé, il arrive que les maids qui distribuent des dépliants à Akihabara cachent leur visage ou qu'elles se retournent lorsqu'elles aperçoivent une caméra. Plus rarement, un préposé accompagne les maids et interdit aux passants de prendre des photos. Il est donc préférable de demander la permission aux maids, et plusieurs accepteront avec joie. Les maids sont en effet assez proches des clients sans pour autant qu’il se passe quoi que ce soi. Bien que l'image de la maid ait une forte connotation sexuelle, il n'y a aucun échange sexuel entre les maid et les clients (les règlements vu plus haut sont là pour éviter tout gestes déplacés)

Lors du service, les maid peuvent interagir leurs clients. Par exemple, les maid peuvent demander à leurs clients de faire une incantation magique avec elle, qui consiste à faire une chorégraphie simple avec les mains, qui implique souvent de faire une forme de cœur avec ses doigts, et de répéter une formule magique du type oishiku-nare, oishiku-nare, moe moe kyuun (qui signifie "devenir bon, devenir bon, moe moe kyunn") ou autre formule contenant le mot moe. Chaque serveuse a sa propre chorégraphie, mais l'objectif est toujours de rendre le repas délicieux en y ajoutant un petit quelque chose.

 

Outre la nourriture, différents services peuvent être offerts au menu. Il est possible de prendre une photo instantanée avec une maid, qui décorera la photo instantanée à l'aide de texte, de cœurs et autres dessins kawaii. Ces photos sont couramment nommées cheki, qui vient du nom des appareil photographique instantané commercialisé en Asie par Fujifilm. Il est aussi possible de payer pour jouer avec une maid à des jeux tels que le jan-ken-pon (pierre-papier-ciseau), cartes, jeux pour enfant (Crocodile dentist, Pokapon,Doki Doki Nyago, Banken Gaogao, etc. ) et jeux vidéo. Cela n’a que peut d’intêret mais une victoire est souvent récompensée par un prix spécial. Certains cafés offrent aussi des mini-spectacles de chant ou de danse, ou organisent des jeux collectifs afin de divertir leur clientèle. Les maid cafés proposent généralement une sélection de souvenirs à l'effigie des maid, renforcent encore le côté collectionneurs de leurs clients. On trouve aussi des cartes de membres à points.

La maid à donc tous pour plaire. Au tel point qu’elle peut devenir une star. En effet avec la popularité grandissante des maid café, certaines serveuses sont devenues très populaires et ont acquis un statut d’idol, offrant des performances à l'extérieur du café. Le premier groupe de maid idol est Kanzen Meido Sengen, formé en 2005 par le @home cafe. C'est aussi le cas d’Arisa du café Mailish qui est maintenant l'une des maids les plus célèbres. Arisa n'est pas uniquement une maid, elle a aussi enregistré plusieurs chansons sur des compilations depuis 2006 et a lancé un album solo, activation"a" en 2009. Dans d'autres cas, des idols sont engagées pour travailler dans les cafés. Au @home café, c'est un total de 16 maids qui ont le double rôle de serveuse et d’idol.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Japan Café
  • Le blog de Japan Café
  • : Un blog pour parler du Japon, un pays que j'aprécie par ses nombreux aspects.
  • Contact

Profil

  • Japan Café
  • Bonjours, et bien venu sur mon blog "Japan Café"
Moi je suis qui ? Quelqu'un qui aime le Japon et qui est avide de tout sujet sur ce pays ^^
  • Bonjours, et bien venu sur mon blog "Japan Café" Moi je suis qui ? Quelqu'un qui aime le Japon et qui est avide de tout sujet sur ce pays ^^

Liens